Vos fondations sont-elles compromises par la pyrrhotite?

Sedexlab vous offre ses services de carottages du béton des fondations et d’analyses en laboratoire permettant de déterminer s’il y a présence de pyrrhotite en quantités nuisibles dans les gros granulats mélangés au béton.

Vous obtiendrez un rapport d’expertise détaillé signé par un géologue membre de l’Ordre des Géologues du Québec (OGQ).

LE TEST DE PYRRHOTITE, C’EST POUR QUI?

  • Les propriétaires de résidences, d’agrandissements et de garages détachés construits entre 1996 et 2008 dans la grande région de la Mauricie.
  • Les propriétaires qui ont constatés des fissures caractéristiques sur leurs fondations et/ou qui sont situés dans un quartier où des problèmes reliés à la pyrrhotite ont été confirmés.
  • Les propriétaires qui envisagent de vendre leur propriété et qui veulent savoir si la pyrrhotite aura une influence sur la transaction.
  • Les acheteurs potentiels préoccupés par la problématique de la pyrrhotite et qui veulent procéder au test avant une transaction immobilière.
  • Les propriétaires désirant faire une demande de réajustement de taxes municipales et scolaires dans le cas où le test révélerait un taux de pyrrhotite problématique qui affecte la valeur de leur propriété.
  • Les propriétaires désirant avoir accès aux programmes d’aide financière de la Société d’Habitation du Québec (SHQ) pour la réalisation de travaux de réparation.
  • Les propriétaires désirant avoir accès à d’éventuels recours judiciaires intentés contre les responsables.
Étape 1
$1250.00 Unifamiliale
$1450.00 unifamiliale avec garage

NOS DÉLAIS

Rendez-vous : 1-2 semaine(s) de préavis

Résultats : 2 semaines après la visite

Détermination du taux de soufre des gros granulats du béton

  • Inspection visuelle de la propriété à l’étude
  • Carottage du béton des murs, de la semelle et du plancher
  • Examen visuel des carottes de béton selon ASTM C856
  • Analyses chimiques en soufre total dans le béton
  • Calcul du taux de soufre dans les gros granulats
  1. Non problématique si le soufre est inférieur ou égal à 0,1%
  2. Passez à l’étape 2 si le soufre est supérieur à 0,1%
Étape 2 (si l'étape 1 a déterminer que le soufre est supérieur à 0,1%)
$1400.00

NOS DÉLAIS

Résultats : 2 semaines après l’étape 1

Détermination du taux de pyrrhotite des gros granulats du béton

L’étape 1 a déterminé que le taux de soufre des gros granulats est supérieur à 0,1%

  • Examen microscopique sur deux plaques de béton poli afin de déterminer les types de sulfures présents (dont la pyrrhotite)
  • Analyse des propriétés physique du béton (masse volumique et absorption/porosité)
  • Calcul du taux de pyrrhotite dans les gros granulats

0.23% est le taux reconnu à partir duquel des désordres significatifs ont été répertoriés

Voici ce que vous obtenez

Un rapport d’expertise détaillé et signé par un géologue membre de l’OGQ décrivant :
  • L’identification et l’inspection visuelle de la propriété à l’étude
  • Les résultats d’analyses chimiques et physiques
  • Les résultats des examens pétrographiques en microscopie et en mégascopie
  • Le calcul des taux estimés en soufre et en pyrrhotite dans les gros granulats mélangés au béton
  • Les conclusions et les recommandations qui découlent des résultats
  • Le professionnel proposera une approche de solution advenant un cas problématique.
  • Les plans détaillés avec localisation des carottages et des désordres observés
  • Les certificats d’analyses en laboratoire
  • Un dossier photographique

 

  1. Calculez un supplément de $200.00 pour chaque carottage supplémentaire (si nécessaire)
  2. Pour les résidences jumelées, les multi logements et les bâtiments commerciaux et industriels, Veuillez nous contacter pour une soumission

Notre approche

  • Nos géologues sont disponibles en tout temps pour répondre à vos questions
  • Nos prix sont compétitifs et nos délais sont rapides
  • Nos rapports d’expertise sont accessibles et compréhensibles
  • Nos conclusions et nos recommandations sont claires et bien vulgarisées
  • Nous démontrons l’impartialité, l’intégrité et le professionnalisme dans toutes nos activités
  • La propreté, la sécurité et la courtoisie chez nos clients sont prioritaires

FAQ

La pyrrhotite, un sulfure de fer d’origine naturelle et présent dans les granulats incorporés au mélange de béton, provoque la détérioration lente des fondations lorsqu’elles sont exposées à l’humidité et à l’air. Une série de réactions chimiques décompose la pyrrhotite et forme de nouveaux minéraux plus volumineux qui occupent plus de place que la pyrrhotite d’origine.  La fissuration et la détérioration résultantes entraînent une perte graduelle de résistance du béton et viendront éventuellement mettre en danger l’intégrité structurale du bâtiment.  Les problèmes, qui se manifestent souvent au cours des 10 premières années, peuvent également apparaître après 15 à 20 ans. Une fois enclenchée, la réaction de désagrégation du béton est irréversible.  Dans bien des cas, l’unique solution est le remplacement intégral des fondations du bâtiment.

À l’heure actuelle, la grande majorité des cas au Québec se retrouve dans la région de la Mauricie. Plus de 8000 foyers seraient touchés et se retrouvent sur le territoire de la ville de Shawinigan, Trois-Rivières, MRC des Chenaux, MRC Bécancour, MRC Maskinongé et MRC de Mékinac. Il n’est toutefois pas exclu que d’autres cas problématiques se manifestent ailleurs au fil des années.   D’ailleurs, de nombreux nouveaux cas font la manchette dans le nord-est des États-Unis dans les états du Connecticut et du Massachusetts.

Il est généralement reconnu que les maisons aux prises avec des problèmes de pyrrhotite en Mauricie ont été bâties entre 1996 et 2008.

Le test de pyrrhotite est essentiellement une évaluation de la qualité du béton.  Il consiste à prélever des carottes dans le béton des fondations du bâtiment avec l’objectif de confirmer la présence ou l’absence de pyrrhotite dans les gros granulats mélangés au béton et d’en estimer sa concentration, s’il y a lieu.

La première étape du test, qui inclut le carottage, la description visuelle des carottes de béton et les analyses chimiques, nous permet de déterminer le taux de soufre dans les gros granulats. Dans le cas où ce taux est égal ou inférieur à 0,1%, le test se termine à la première étape et vous n’avez pas de problème de pyrrhotite. Si le taux de soufre excède 0.1%, la seconde étape devient nécessaire afin de vérifier au microscope s’il y a présence de pyrrhotite dans les gros granulats et d’y estimer sa concentration, s’il y a lieu.  À titre indicatif, environ la moitié des cas analysés par Sedexlab ont nécessité de passer à la seconde étape.

Si nous détectons de la pyrrhotite dans les gros granulats de votre béton, un taux de  pyrrhotite en volume sera inscrit au rapport d’expertise.    À l’heure actuelle, un taux supérieur à 0,23% est reconnu comme pouvant causer des dommages significatifs.  Un tel taux pourrait vous donner accès aux programmes de la SHQ, de réévaluation foncière, de même qu’à des recours judiciaires.  Dans le cas d’un taux de pyrrhotite inférieur à 0,23%, il n’est pas démontré, jusqu’à présent, que des dommages significatifs reliés à la pyrrhotite pourraient apparaître, limitant ainsi l’accès aux programmes et aux recours mentionnés plus haut. Tout gros granulat contenant de la pyrrhotite dont la valeur volumique est inférieure à 0,23% et dont le taux de soufre est supérieur à 0,1% représentent donc la zone grise.

Si vous avez un taux inférieur à 0.23, vous êtes considérés, à l’heure actuelle, dans la « zone grise » et vous n’aurez pas le droit à l’aide financière. Cependant vous pouvez faire une demande pour ajustement de la valeur foncière de votre maison en fonction de l’effet réel de votre taux de pyrrhotite sur la valeur de revente.

Les fissures de type polygonale (ou en forme de toile d’araignée) au sein des murs de fondation représentent souvent un bon indice de la présence de pyrrhotite dans le béton, mais l’absence de ces fissures ne signifie pas nécessairement l’absence de pyrrhotite.  En effet, certains cas vont révéler un taux de pyrrhotite dans les fondations mais en l’absence de dommages typiques de la problématique. Le test de pyrrhotite, pourrait vous informer sur le potentiel futur de dommages associés à l’oxydation de la pyrrhotite dans le béton de fondations.

Les principaux signes révélateurs d’une détérioration prématurée des murs de fondation causée par des réactions expansives dans le béton dues à la présence de pyrrhotite dans les gros granulats sont des fissures horizontales et/ou en forme de toile d’araignée.  Ces fissures peuvent évoluer rapidement jusqu’à l’effritement et la perte de résistance du béton.

Les analyses faites pour déterminer la présence de pyrrhotite sont beaucoup plus complexes que celles effectués pour la pyrite. Le test de pyrite est essentiellement une évaluation de la qualité de la pierre concassée qui a servi de remblai sous la dalle de béton.  Tandis que le test de pyrrhotite est une évaluation de la qualité du béton ainsi que de la  pierre à l’intérieur de celui-ci.   Ceci implique des tests beaucoup plus élaborés pour isoler le granulat mélangé au béton et d’y estimer sa teneur en soufre et en pyrrhotite.